Carretera Austral et trek du Cerro Castillo 3


Nous débarquons à Chaiten à 8h du matin et sous la pluie. Après quelques petits km nous prenons Simon en stop avec qui nous allons faire un bout de Carretera Austral. Une fois le soleil revenu nous pouvons profiter des paysages qui commencent doucement à changer.

Ventisquero Colgante

Première étape le Ventisquero Colgante ("glacier suspendu"), après une heure de marche nous voilà face à notre premier glacier !
Nous ne trainons pas sur le retour car la portion de route qui nous attend est encore en travaux et fermée de 13h à 17h !

Petite pause à Coyhaique pour faire le plein de nourriture et d’essence afin d’entreprendre le trek du Cerro Castillo.

Trek du Cerro Castillo

Nous voilà parti pour environ 4 jours de marche. La veille du départ nous faisons le plein de protéine avec un barbecue sur le parking du départ du trek 🙂

Jour 1

Première journée 15km de marche nous attendent. Le chemin n’est pas très bien indiqué, nous savons qu’il est question de traverser la rivière à deux reprises, nous suivons les traces de pas à défaut d’autres indications. Nous traversons donc la rivière une première fois et nous pouvons le dire l’eau des glaciers bah c’est froid !!! Peu de temps après nous nous rendons compte que nous avons traversé la rivière trop tôt ! Tant pis nous continuons l’eau est trop froide.

Nous suivons donc la rivière en cherchant le bon chemin. Au final nous avons eu la flemme d’enlever à nouveau les chaussures, il n’est pas midi et nous avons tous les deux les pieds trempés ! Ce trek commence bien… Malgré tout nous avons droit à de beaux paysages et une rivière avec de l’eau transparente.

Pour ce premier jour nous avons finalement parcouru 17km.

Jour 2

Il fait pas chaud ici et avec notre équipement de camping de sudistes nous n’avons pas eu très chaud cette nuit. C’est décidé nous ferons le trek en 3 jours et non 4 car 3 nuits sous la tente c’est trop ! Donc aujourd’hui c’est plus de 20km de marche de prévu.

Nous parcourons environ 7km dont un grosse montée dans la caillasse avant de marcher dans la neige et de redescendre en se faisant quelques petites frayeurs au milieu de tous ces gros cailloux ! Le paysage reste magnifique, nous avons droit à des glaciers, des cascades, des rivières sous un beau soleil. Il est 13h et nous n’avons pas fait la moitié de la distance estimée… 

Mais on est motivé donc après une rapide pause déjeuner nous sommes repartis avec une nouvelle grimpette. Arrivés en haut nous ne sommes pas déçus, nous tombons nez à nez avec un lac qui s’est formé juste sous un glacier. C’est juste magnifique. On en profite pour remplir nos gourdes de cette eau pure bien qu’il parait qu’elle soit trop pure pour vraiment désaltérer :/

Depuis ce lac nous continuons l’ascension sur une pente entièrement en pierres plates et avec un petit vent de face bien sympathique ! Nous arrivons au sommet à 1600m avec un panorama incroyable sur la vallée. Les jambes commencent à chauffer après ces 1000m de déniveler, nous entamons la descente avec une forte envie d’enfin arriver au campement pour se reposer.

Petite chute de Yannick, plus de peur que de mal même si quelques jours plus tard il aura un joli bleu sur toute la cuisse. 

Début de soirée nous arrivons enfin sur notre lieu de campement déjà bien rempli par un groupe d'américains. Nous ne ferons pas long feu après environ 22km parcouru, un repas vite fait et au lit.

Jour 3

Au levé le campement a été déserté par la quinzaine d’américains. Nous prenons notre temps, on sait que le plus dur est passé et qu’il ne reste qu’une douzaine de kilomètres avant de rejoindre le village de Cerro Castillo.

La descente se passe mieux que la veille mais au fil des kilomètres la température grimpe ! La vallée est joliment fleurie et habitée de chevaux, canards et lapins  🙂 

La fin du trek se passe en stop car nous suivons la route qui mène au village. De là, nous attendons un nouveau stop pour remonter au départ où nous attends le camion.

Nous sommes très contents d’avoir pu faire ce magnifique trek qui a l’avantage d’être peu couru (on a seulement croisé 1 chilien le premier jour et le groupe d’américains au campement) mais qui offre de superbes panoramas.

De là nous remontons à Coyhaique pour d’autres péripéties administratives et mécaniques (je pense qu’on consacrera un article dédié à toutes nos galères qui risque d’être un peu long ^^)

A Coyhaique nous apprenons que nos amis rencontrés sur le parking du trek, Samia et Wahid, sont à Puerto Rio Tranquilo où se trouvent les fameuses Capillas de Marmol (cathédrales de marbre). Nous prenons donc la route pour les rejoindre. Marlène enchaine 5h30 de route sans s’arrêter pour atteindre Rio Tranquilo ! Performance digne du Dakar sur ces routes cabossées !

Capillas de Marmol

Quelques instants plus tard, nous voilà sur l’eau en direction de ces fameuses capillas, merveilles de la nature en bordure du lac Général Carrera, 2e plus grand lac d’Amérique du sud après Titikaka. D’ailleurs ce lac s’étend entre le Chili et l’Argentine où il porte un nom différent, lac Argentina (les chauvins)

Revenons à nos capillas, le tour en bateau permet d’admirer différentes formations creusées dans la pierre par l’érosion de l’eau. El perro (le chien), el elefante, la tortuga, la catedral, tout le monde est au rendez-vous

Confluencia

Après la soirée passée en compagnie de Samia et Wahid, nous reprenons la route tous les 4 en direction de Cochrane.
Sur la route nous faisons une pause à Confluencia, ici se rencontrent le Rio Baker et le rio Nef en une gigantesque cascade. On peut admirer la force et la couleur turquoise du Rio Baker qui se mélange aux teintes marron du rio Nef.

Cochrane

Cochrane est la ville la plus au sud du Chili que nous visitons. Ici nous laissons el Arca dans le camping de Gaston et achetons par dépit un nouveau véhicule pour poursuivre notre route.

 

[Les photos sont ou seront bientôt disponibles dans la galerie ! ]


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Carretera Austral et trek du Cerro Castillo

  • Famille Rossi

    même pas fait envie votre trek !! zetes pas un peu OUF de marcher autant ??
    chez nous, la famille s’est agrandie d’un petit Victor. C’est le Bonheur !
    BISOUS. Ne perdez pas votre courage, votre foi.

  • BERNAD Dominique

    Hello,
    Génial votre journal de bord.
    On se rend bien compte de ce que vous vivez dans cette aventure.
    On attend la suite et les photos avec impatience.
    Gros bisous à vous deux.